Sonde RTD PT1000

Marque

La sonde Pt1000 est très proche de la Pt100 qui est le capteur de température résistif le plus répandu. Ce type de sonde (RTD) dont la résistance électrique varie en fonction de la température est précis dans une large gamme de températures.

Comme pour la Pt100, le terme Pt désigne le platine dont est faite la résistance, et la valeur 1000 sa résistance de 1 kOhms à 0 °C. La sonde Pt1000 offre la même linéarité que la Pt100, mais son signal est 10 fois plus puissant. 

Elle est une alternative intéressante lorsque l'étendue de mesure d'une thermistance CTN est trop limitée. Les sondes Pt1000 conviennent pour les mesures de températures de -50 à +500 °C.

Le diamètre minimal d'une Pt1000 est de 3 mm. Pour bénéficier d'un diamètre inférieur, nous recommandons un thermocouple ou une sonde Pt100.

Réf. : PT1000

J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation du site et sa politique de confidentialité

Type TRMSTD

Sonde Pt1000 à isolation minérale avec connecteur M12

Etendue de mesure : -50 à 500°C
Précision : Classe AA/A/B
Connecteur : M12 - 2, 3 ou 4 fils

Type TRECOSTP

Sonde Pt1000 à isolation minérale avec raccord moulé

Etendue de mesure : -50 à 500°C
Précision : Classe AA/A/B
Connecteur : 2, 3, ou 4 fils

Type TRSV8

Sonde Pt100 à isolation minérale avec connecteur M8

Etendue de mesure : -50 à 500°C
Précision : Classe A/B
Connecteur : 3 fils

Type IKE2

Sonde 2 fils étanche à câble thermoplastique double isolation ou inox

Etendue de mesure : -40 à 105°C
Précision : Classe A/B
Connecteur : 2 fils

Adapté aux conditions chimiquement agressives

Comment choisir la bonne sonde de température Pt1000 ?

En raison de la puissance du signal de la sonde Pt1000, il est possible de l'utiliser en configuration 2 fils jusqu'à une longueur de câble de 5 mètres. Pour une longueur supérieure, il est recommandé d'utiliser une Pt1000 en configuration 3 ou 4 fils afin d'éviter les erreurs de mesure.En cas d'exigences de précision très élevées, l'alimentation d'une Pt100 doit être inférieure à 0,1 mA pour minimiser l'auto-échauffement de l'élément sensible.De plus, la longueur d'immersion doit être au moins 5 fois supérieure au diamètre de la sonde afin d'éviter les erreurs de pont thermique.En ce qui concerne le temps de réponse d'une sonde, tenez compte de cette règle empirique : si vous doublez le diamètre, vous quadruplez le temps de réponse.

Informations techniques, démonstration, devis ?

Nos ingénieurs commerciaux vous conseillent.